Les viaducs de la LGV Paris-Strasbourg,
au-dessus des zones humides entre Dettwiller et Wilwisheim, Alsace.

carte IGN au 25000ème

Carte IGN au 1/25000

image satellite Google Maps

Photo satellite Google Maps

Pour franchir la vallée de la Zorn, la future Ligne à Grande Vitesse empruntera deux viaducs. Ils sont réalisés pour le compte de Réseau Ferré de France, maître d’ouvrage du projet, par un groupement d'entreprises associant Bouygues TP construction (mandataire) et les entreprises Zwahlen-Mayr et Cicéron, co-traitantes.
Les deux viaducs sont des ouvrages composés de deux poutres reliées par des structures transversales soudées de 5,20 mètres de long (également appelées diaphragmes).

Le viaduc de Wilwisheim

Long de 351 mètres, il surplombe la ligne de chemin de fer classique Paris-Strasbourg ainsi que la RD 421.

⇑ Haut de page ⇑

Le viaduc de la Zorn

Cet ouvrage, qui mesurera à son achèvement 453 mètres de long, qui franchit 3 cours d’eau : la Zorn, le canal de la Marne-au-Rhin ainsi que le ruisseau du Lohgraben. Il est fondé sur pieux jusqu’à 20 mètres et sur une semelle abritée par des batardeaux. Ses 2 culées ainsi que ses 9 piles sont constituées de béton armé. Les travaux de montage de la charpente métallique de l’ouvrage devraient s’achever au printemps 2013. Ils seront suivis par des travaux de soudure et de peinture.
La construction du viaduc de la Zorn a pris en compte, en amont, quatre contraintes environnementales majeures :

(source : www.lgv-est.com)

⇑ Haut de page ⇑
⇑ Haut de page ⇑